Observatoire de l’accès au numérique en santé :
Un état des lieux inédit des défis de l’inclusion numérique en santé en France

Rapport - Juin 2021

Télétravail, école à la maison, plateformes de streaming et réseaux sociaux : la crise sanitaire a engendré une explosion de l’ensemble des usages numériques des Français. Le domaine de la santé n’a pas échappé à cette accélération. L’intensification du recours à la téléconsultation en est l’exemple emblématique : l’Assurance-Maladie, en avril dernier, enregistrait ainsi un pic de 4,52 millions de téléconsultations effectuées, contre 25 000 au mois de décembre 2019.

Télécharger le rapport

À l’heure où 17% des Français sont confrontés à l’illectronisme, la Fondation Roche a souhaité mettre l’inclusion numérique en santé au cœur de son action. L’Observatoire de l’accès au numérique en santé permet d’identifier les fractures de la société française sur le numérique en santé.

Si 86% des Français estiment que le développement des technologies numériques dans le domaine de la santé est une bonne chose

47% considèrent qu’il va plutôt éloigner les Français du système de santé du fait des difficultés d’accès aux technologies numériques. Certains publics, marginalisés par le développement de ces nouveaux usages, ne bénéficieraient pas des opportunités offertes par les services numériques et le partage des données de santé, et seraient donc doublement pénalisés.

Comment éviter que les inégalités d’accès au numérique se superposent aux inégalités d’accès aux soins et comment développer des services numériques en santé qui profitent à tous ?

À partir d’une enquête d’opinion conduite avec Harris Interactive auprès de 2 000 Français, d'entretiens avec les acteurs de l’inclusion numérique en santé, et grâce à l’expérience de nos partenaires que sont la Croix-Rouge française et WeTechCare, ce premier rapport de l’Observatoire de l’accès au numérique en santé pose un diagnostic inédit des perceptions et besoins des Français, à l’intersection des enjeux d’accès au numérique et d’accès à la santé.

Santé numérique : une augmentation fulgurante des usages, mais un engouement freiné par des inégalités d’accès et des niveaux de maîtrise hétérogènes

71% des Français interrogés dans le cadre de notre sondage déclarent avoir déjà eu recours à des plateformes comme Doctolib ou Maïa.

86% des Français interrogés dans le cadre de notre sondage considèrent que le développement des technologies numériques dans le domaine de la santé est une bonne chose.

Néanmoins 47% des Français considèrent qu’ils ne sont aujourd’hui pas suffisamment à l’aise avec les outils numériques en santé disponibles pour pouvoir les utiliser pleinement.

Trois questions à Grégoire Ducret, Directeur général de 21, l’Accélérateur d’Innovation Sociale de la Croix-Rouge

Inégalités d’accès aux soins, inégalités d’accès au numérique : des difficultés qui s'additionnent ?

87% des Français considèrent qu’ils ne sont aujourd’hui pas suffisamment à l’aise avec les outils numériques en santé disponibles pour pouvoir les utiliser pleinement.

37% des Français déclarent avoir le sentiment de vivre dans un désert médical.

1 citoyen sur 10
déclare mal maîtriser les outils digitaux existants.

Cette proportion atteint
1 citoyen sur 5
parmi les plus de 65 ans.

Trois questions à Jean-Daniel Lévy, directeur délégué d’Harris Interactive

Des exclus du numérique le plus souvent exclus du système de santé

59% des Français interrogés déclarent connaître au moins une personne qu’ils considèrent comme exclue du numérique.

D’après l’INSEE, en 2019,

12% de la population française ne disposaient d’aucun accès à Internet depuis leur domicile, quel que soit le type d’appareil et de connexion.

13% des Français déclarent aujourd’hui mal maîtriser les technologies numériques. Un Français sur cinq âgé de 65 ans et plus appartient à cette catégorie.

36% d’entre eux se déclarent plutôt en mauvaise santé.

1 éloigné du numérique sur 3 considère que le développement des outils numériques dans le domaine de la santé est une mauvaise chose.

58% de la population française déclare bien maîtriser les outils numériques et savoir se servir des fonctionnalités basiques d’Internet

67% des Français dans une tranche d’âge intermédiaire se sentent plutôt en bonne santé

87% d’entre eux accueillent le développement du numérique dans le domaine de la santé avec un enthousiasme réel,

mais seulement 50% d’entre eux imagine accroître leurs usages numériques dans le domaine de la santé dans le futur.

28% des Français considèrent aujourd’hui appartenir à cette catégorie ; ils sont plus généralement des hommes et sont surreprésentés parmi les jeunes : ils sont 48 % parmi les 18 - 24 ans et 45 % chez les 25 - 35 ans.

Plus jeunes que la moyenne, ces experts sont plus confiants dans leur état de santé :

83% d’entre eux se déclarent en bonne santé.

56% d’entre eux considèrent que le développement du numérique dans le domaine de la santé est une très bonne chose.

79% d’entre eux perçoivent les bénéfices du numérique pour l’amélioration de leur propre santé, contre 24 % en moyenne.

Les défis de l’inclusion

Sensibilisation : au-delà des aspects pratiques, démontrer les bénéfices du numérique sur la santé individuelle et collective des Français.

Confiance : apporter des garanties sur la sécurité et l’utilisation des données de santé, y compris par les services de l’État.

Collaboration avec les professionnels de santé : soutenir et accompagner les premiers prescripteurs d’usages numériques en santé.

Accompagnement des citoyens : aider les aidants et accompagner les Français dans la prise en main des usages numériques en santé.

Des initiatives terrain d’ores et déjà déployées dans toute la France en faveur de l’inclusion numérique en santé

Nos partenaires

Créée le 25 mai 1864, la Croix-Rouge française est une association de loi 1901 ouverte à tous, sans distinction. Elle fonde son action sur l’engagement de ses 66 000 bénévoles répartis au sein de plus de 1 100 implantations locales qui couvrent l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin. Elle est aussi une véritable plateforme d’innovation sociale et un acteur de l’économie sociale et solidaire de services à but non lucratif qui repose sur des missions historiques dans les secteurs de la santé, de l’aide sociale et de la formation. À ce titre, la Croix- Rouge française gère 481 établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux, ainsi que 12 instituts régionaux de formation sanitaire et sociale. Elle emploie plus de 16 000 salariés qui mettent leur professionnalisme au service de tous et plus particulièrement des plus fragiles. En 2019, plus de 86 000 victimes ont été́ secourues et plus de 166 000 citoyens ont été́ initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; plus de 70 000 actions ont été menées au titre de l’aide et l’accompagnement social ; 4 250 000 personnes ont été́ aidées à l’international; 17 000 étudiants ont bénéficié́ d’une formation sanitaire et sociale…

WeTechCare est une start-up sociale ayant pour mission de faire du numérique un véritable levier d’inclusion. WeTechCare agit depuis 2016 sur trois leviers : la sensibilisation aux enjeux de l’inclusion numérique ; le conseil aux opérateurs, collectivités et structures de terrain dans leur stratégie d’inclusion numérique ; ainsi que la conception et le développement de solutions numériques afin de rendre accessibles au plus grand nombre son expertise et ses pédagogies et ainsi démultiplier l’impact de ses actions.

Télécharger le rapport

Vous avez oublié de cocher la case permettant à la Fondation Roche de conserver votre adresse email
Votre adresse a bien été enregistrée

Données de santé : réconcilier libre-choix et progrès médical

1 https://www.strategie.gouv.fr/infographies/crise-covid-essor-outils-numeriques
2 https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population
3 https://www.institutmontaigne.org/publications/e-sante-augmentons-la-dose